WatSanAid planifie et construit des usines d'eau potable et des toilettes dans les pays en développement

Nos motivations 

L'accès à l'eau potable et à l'assainissement de base est un droit humain, comme l'a décidé l'ONU en 2010.
Néanmoins, des millions de personnes dans les pays en développement n'ont toujours pas d'eau potable ni de toilettes propres. Cela conduit souvent à la diarrhée et à d'autres maladies graves comme le choléra, en particulier chez les enfants et les personnes âgées.

Le Rapport mondial sur l'eau des Nations unies de mars 2020 présente les chiffres suivants :

  • 2,2 milliards de personnes n'ont pas accès à l'eau potable !
  • 4,2 milliards de personnes n'ont pas de toilettes propres ! Cela représente plus de 55% de la population mondiale !

Les populations d'Afrique sont particulièrement touchées par cette situation.

Exemples de la situation dans de nombreux pays en développement:

L'eau que les villageois puisent dans le lac est contaminée par la bilharziose et est loin d'être de l'eau potable.

Ces femmes et ces enfants doivent marcher plusieurs fois par jour jusqu'au puits, aller chercher de l'eau et la porter à leur cabane.

Les gens n'ont pas de toilettes à grande échelle. L'eau du point d'eau est de qualité insuffisante. Se laver les mains est un luxe.

Pour ces gens, le seul moyen de laver leurs vêtements est un ruisseau. Pour sécher, les vêtements sont suspendus sur des buissons ou étalés sur le sol.


Ces toilettes avaient une courte durée de vie. Il ne peut plus être utilisé parce que la qualité du bâtiment était totalement inadéquate. Les deux bâtiments sont sur le point de s'effondrer.

Dans cette toilette de village, le bloc de pierre au-dessus du trou dans le sol doit être repoussé avant d'être utilisé. Les planches de bois sur le sol servent de revêtement de sol par temps de pluie. Le récipient jaune remplace la chasse d'eau.

Notre contribution à l'amélioration

Pour améliorer cette situation malheureuse, WatSanAid planifie et construit des installations d'eau potable et des toilettes à but non lucratif dans des endroits choisis dans les pays en développement.

Les normes suivantes visent à :

  • L'eau potable doit être extraite et traitée par des procédés appropriés afin de répondre aux exigences de l'OMS. 
  • L'extraction de l'eau, le traitement de l'eau potable, le système de tuyauterie et les points de livraison de l'eau doivent être de bonne qualité pour assurer le bon fonctionnement de l'installation pendant de nombreuses années encore.
  • Les toilettes doivent être faciles d'entretien, disposer d'installations pour se laver les mains, faire bonne impression et être nettoyées régulièrement.
  • L'entretien de l'installation doit être organisé et garanti.
  • Le comportement de la population en matière d'hygiène doit être formé.


Transfert de connaissances spécialisées en tant qu'avantage supplémentaire

Lors de la planification, de la construction et de l'exploitation des projets WatSanAid, un transfert d'expertise et une sensibilisation à la qualité à l'entrepreneur mandaté et à la population devraient être réalisés autant que possible.